Ce que vous devez savoir

  • Il existe de nombreux moyens pour effectuer un paiement : les cartes de débit et de crédit, les paiements mobiles ou encore les chèques.
  • Le site Web de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) comporte des renseignements sur vos droits et vos responsabilités en matière de paiements, ainsi que des outils pour vous faciliter le choix d’une carte de paiement adéquate.

dollar sign

Cartes de crédit

Savoir comment fonctionnent les cartes de crédit est essentiel pour vous en servir judicieusement, à votre avantage. Le choix de cartes et de caractéristiques connexes ne manque pas. Il est important de comprendre les modalités d’utilisation des différents types de cartes et de savoir comment utiliser le crédit pour se bâtir une cote de solvabilité personnelle solide.

Une carte de crédit est un outil de paiement pratique et souple, accepté dans presque tous les pays et des millions de commerces partout dans le monde. Les consommateurs profitent, entre autres, des avantages suivants :

  • du moment que vous payez la totalité de votre solde avant la date d’échéance, tout achat effectué durant le cycle de facturation ne portera aucun intérêt;
  • payer au moyen de certaines cartes vous donne droit à une assurance si le produit ainsi acheté est endommagé, volé ou non livré dans un intervalle de 90 jours;
  • le détenteur est protégé en cas de fraude sur la carte de crédit et il n’assume aucune responsabilité dans ce cas; et
  • certaines cartes offrent des primes et des avantages additionnels, comme des points voyage, de l’assurance pour location d’auto, de l’assurance voyage, une option de remise d’argent et des programmes de garantie prolongée.

Les banques offrent aux consommateurs une grande variété de cartes de crédit :

  • des cartes classiques sans frais annuels;
  • des cartes privilèges qui offrent une variété de récompenses et sont associées à des frais annuels; et
  • des cartes à faible taux, lorsque le taux d’intérêt est un facteur important dans le choix d’une carte. Le marché compte un grand nombre de cartes à faible taux d’intérêt, dont plus de 30 portent un taux d’intérêt inférieur à 13 %.

Il importe pour un consommateur de trouver la carte qui répond le mieux à ses besoins. L’Outil de comparaison de cartes de crédit, offert par l’ACFC, aide à choisir la carte la plus adéquate.

Pour un emprunt à plus long terme, il serait mieux de demander un prêt à terme ou une marge de crédit.

Le marché compte un grand nombre de cartes à faible taux d’intérêt, dont plus de 30 portent un taux d’intérêt inférieur à 13 %.two credit card graphics

 

Usage judicieux du crédit

Il est facile, parfois, d’oublier que les achats faits sur carte de crédit ne se paient pas d’eux‑mêmes et qu’il est primordial de les rembourser le plus tôt possible. Voici quelques lignes directrices qui aident à garder la maîtrise de ses affaires financières et à faire du crédit un allié plutôt qu’un ennemi.

  • Établir un budget et le respecter scrupuleusement. Savoir quelles sont les rentrées et les sorties d’argent. Ainsi, on évite les mauvaises surprises sur le relevé de carte de crédit.
  • Éviter les achats impulsifs. Il faut se demander si on aurait vraiment effectué l’achat au cas où on devait le payer en espèces.
  • Faire le suivi de tous les achats effectués par carte de crédit. Conserver les reçus pour pouvoir vérifier les relevés mensuels ou en ligne et tenir à jour le total cumulé des obligations.
  • Toujours lire et bien comprendre toute demande de carte de crédit avant de la signer.
  • Utiliser un nombre raisonnable de cartes de crédit. De combien a‑t‑on vraiment besoin? Pourquoi en utiliser autant?

Cartes de débit

Contrairement aux cartes de crédit, où vous êtes en train d’emprunter pour faire un achat, les cartes de débit vous permettent de retirer de l’argent ou de payer directement à partir de votre compte bancaire.

L’utilisation des cartes de débit fait désormais partie intégrante de la vie de nombreux Canadiens. En fait, les Canadiens figurent parmi les principaux utilisateurs de cartes de débit par habitant au monde. Que ce soit pour effectuer un retrait à un GAB, payer l’épicerie de la semaine ou entrer son NIP pour une soirée au cinéma, la carte de débit est un moyen simple d’avoir accès à son argent. Certaines institutions financières offrent même le service de l’usage de la carte de débit afin d’effectuer des achats en ligne.

Le nombre d’opérations par cartes de débit que vous effectuez mensuellement peut influer sur le genre de compte bancaire que vous pouvez avoir. En effet, si vous faites 12 opérations ou moins par mois, vous pourrez profiter d’un compte à frais moins élevés que si vos opérations sont illimitées.

Vérifiez le compte qui convient le mieux à vos besoins au moyen de l’outil de comparaison des comptes qui se trouve sur le site de (ACFC), sur www.canada.ca/acfc.

Paiements et portefeuilles mobiles

Chaque Canadien muni d’un téléphone intelligent se déplace avec une banque en poche. Les banques offrent des services et des applications mobiles pour les services bancaires et de paiement afin de permettre aux clients d’effectuer une variété d’opérations sur leurs appareils mobiles.

En outre, vous pouvez sauvegarder les renseignements de votre carte de crédit, de débit ou prépayée dans votre portefeuille mobile, et utiliser votre appareil mobile pour effectuer des paiements sans contact.

Chèques

Malgrè la baisse dans l’usage des chèques parallèlement à la popularité croissante des paiements mobiles et par cartes de crédit et de débit, les institutions financières du Canada traitent toujours des millions de chèques annuellement.

Lorsque vous libellez un chèque comme paiement pour un produit ou un service, vous êtes en train de demander à votre banque de transférer le montant indiqué de votre compte vers l’institution où le bénéficiaire du chèque détient un compte. Ce processus peut prendre quelques jours. Cependant, dans la plupart du temps, les fonds déposés par chèque s’affichent immédiatement dans le compte du déposant, qui peut y avoir accès même avant la fin du processus de traitement du chèque. Voici quelques points dont il faut tenir compte lorsqu’on utilise des chèques.

  • Retenue de chèque – Si le compte fait l’objet d’une retenue de chèque, la banque devra, dans l’immédiat, rendre accessible au titulaire du compte un montant de 100 $. La période maximale de retenue sur la plupart des chèques déposés en dollars canadiens est de quatre jours ouvrables.
  • Insuffisance de fonds – Si vous déposez un chèque tiré sur un compte qui ne contient pas une somme suffisante, le chèque sera retourné en raison de l’insuffisance de fonds. Au cas où votre banque vous a donné un accès immédiat à la somme, elle devra rajuster le solde de votre compte en en soustrayant la somme ainsi déposée. Un chèque sans fonds entraine des frais d’administration. Vous pouvez éviter ces frais en n’acceptant que les chèques de signataires fiables et en ne signant un chèque que si vous avez les fonds nécessaires pour le couvrir.
  • Arrêt de paiement – L’arrêt de paiement est un service fourni par votre institution financière, d’habitude moyennant des frais, en vue d’empêcher l’encaissement d’un chèque que vous avez émis. Toutefois, lorsque vous demandez un arrêt de paiement sur un chèque, rien ne garantit que ce chèque ne sera pas traité, ou que les fonds ne seront pas retirés de votre compte. Pour qu’un arrêt de paiement fonctionne, votre demande devra être faite et traitée avant que le chèque ne soit encaissé. Dans le cas où l’arrêt de paiement ne fonctionne pas et que votre chèque est encaissé, vous demeurez responsable du paiement. Afin de récupérer votre argent, vous devrez communiquer avec la personne ou l’organisation au nom de laquelle le chèque a été libellé.
  • Dépôt de chèque mobile – De nombreuses banques au Canada offrent la possibilité d’effectuer le dépôt des chèques à partir de leur application bancaire mobile. Le processus est simple!

    Endossez le chèque, ouvrez l’application bancaire, choisissez le dépôt de chèque et suivez les directives. Le processus est sécuritaire et vos renseignements financiers ne seront pas conservés sur votre appareil mobile. Également, toutes les données financières seront entièrement chiffrées. Par la suite, vous pourrez indiquer sur le chèque qu’il a été « déposé » et le garder dans un endroit sûr pendant une courte période de temps (généralement deux semaines, mais confirmez avec votre banque) avant de le détruire.

L'Association des banquiers canadiens donne plus de détails à ce sujet sur son site Web : https://cba.ca/cheques-what-you-need-to-know?l=fr

Des questions?

Pour toute question générale au sujet des services bancaires au Canada, veuillez communiquer avec nous au 1‑800‑263‑0231 ou à inform@cba.ca. (Si vous croyez avoir été victime d’une fraude, vous devrez communiquer immédiatement avec votre institution bancaire.)